à l'intérieur

ombre et silence

solitude

 

dehors

le monde

 

il se souvient

 

il s'accroche à son rêve

qui parfois devient cauchemar

 

derrière

une voix le rappelle

au réel

 

la forteresse de son rêve

un paradis

 

ici

c'est pire

 

mais toujours

il s'évade

 

ils peuvent crier les autres

lui

il se nourrit

de silence

 

 

 

*******************************************************************************************************

je n'avais pas l'intention d'écrire quelque chose de triste pour ce retour par ici... mais l'image a parlé seule.

Moi je ne suis pas triste. plutôt sereine dans l'ensemble. A part les révoltes , s'entend.

un salut à tous les karmaos; il y aura encore du silence mais j'espère fin août pouvoir passer plus régulièrement par ici.

 

.................................................................................................................................